Conseils pour prendre le ferry avec la caravane

Si vous voulez voyager en Corse avec votre caravane, vous devez obligatoirement emprunter le ferry. Voici quelques conseils pour traverser en ferry vers la Corse avec une caravane attelée.

Conseils pour la traversée avec la caravane

  • Fermer la(les) bouteille(s) de gaz !
  • Attention au réfrigérateur ! La traversée en ferry dure plusieurs heures, voire toute la nuit. Il n’y a pas de bornes électriques sur le ferry et il fait généralement bien plus de 30° sur le pont-garage. Le réfrigérateur et le compartiment congélateur peuvent ainsi rapidement chauffer. Prévoyez donc des pains de glace.
  • On ne doit pas rester sur le pont-garage pendant la traversée. Le camping à bord n’est pas possible pour les traversées vers la Corse.
  • Toujours garder son calme pour l’embarquement et le débarquement et ne pas se laisser bousculer !
  • L’équipage est souvent pressé par le temps et ne regarde donc pas toujours bien s’il existe des obstacles. Laissez le passager avant descendre et vérifier que tout va bien.
  • Lorsque vous empruntez la rampe d’accès, il se peut que vous touchiez avec la roue avant ou le support arrière. Dans le port, d’épais tapis en vieux cordages de bateau sont ainsi mis à disposition. Le personnel ne juge souvent toutefois pas utile de les proposer. Il faut rester ferme et l’exiger si vous avez des doutes quant à la pente de la rampe.
  • La pente raide de la rampe pour l’embarquement et le débarquement aide également à éviter de toucher avec les roues.

Jetez également un œil à mes conseils généraux sur la traversée en ferry !

Embarquement avec la caravane

Certains sont un peu nerveux lorsqu’ils embarquent pour la première fois sur un ferry avec une caravane. J’ai aussi connu cela. L’embarquement se passe toutefois généralement sans problème. Avec la caravane, on entre toujours dans le garage principal, c’est-à-dire ni en haut, ni en bas du bateau. Sur les ferrys plus récents, on ne peut embarquer et débarquer qu’à l’arrière. On entre ainsi dans le garage par l’arrière et on avance jusqu’à la proue. On peut alors faire demi-tour rapidement et avancer en marche avant vers l’arrière pour le débarquement. Il peut toutefois arriver que l’on doive rouler en marche arrière sur le pont-garage. Dans ce cas, le personnel sera là pour vous guider. Pendant la haute saison, l’embarquement est parfois un peu animé. Il est essentiel de garder son calme et de ne pas se laisser bousculer par le personnel du ferry ! Attention : l’angle entre le quai et la passerelle du ferry est parfois un peu pentu, de telle sorte que l’on touche des roues avec l’arrière de la caravane. Pour éviter cela, il faut rouler en diagonale sur le bord.

Prix

Le ferry augmente bien évidemment le prix du voyage en Corse, mais si l’on est un peu flexible et que l’on ne doit pas absolument voyager le week-end, les coûts restent raisonnables. Avec notre caravane de 744 cm de long, voilà le prix que nous avons payé pour nos derniers voyages (2 adultes, 2 enfants, voiture, caravane et parfois cabine) :

  • Automne 2017 (Toulon – Bastia et Bastia – Nice) : 335,60 €
  • Été 2018 (Livourne – Bastia et Bastia – Savone) : 725,61 €
  • Automne 2018 (Nice – Porto-Vecchio et Bastia – Livourne) : 335,90 €
  • Été 2019 (Savone – Bastia et Bastia – Savone) : 714,83 €
  • Automne 2019 (Savone – Bastia et Bastia – Savone) : 741.57 €
  • Été 2020 (Savone – Ile-Rousse et Bastia – Savone) : 800.63 €

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?